Catherine Frebourg
Horaires d'ouverture: lundi, mardi, jeudi, vendredi de 9h à 12h et de 14h à 18h
07 Rue du Bas Plessis, 44390 Petit-Mars Petit-Mars, 44850
06 81 92 26 45 contact@catherinefrebourg.com Logo Frebourg
Search

Bienvenue sur le site de Catherine Frébourg

Le clac du soutien-gorge !

Catherine Frebourg / Actualité  / Le clac du soutien-gorge !
Soutien gorge integral abime

Le clac du soutien-gorge !

Avez-vous déjà vécu ça ? Le matin, vous vous habillez tranquillement, vous savez que les crochets de votre soutien-gorge sont fébriles mais à cause du peu de temps que vous avez devant vous, vous décidez de leur faire confiance !

CONFIANCE !

La confiance, c’est cet état qui vous donne une allure déterminée. Une allure de wineuse au boulot !

C’est lundi matin, il est 03h45, le réveil sonne. Il est temps de se lever. Le TGV de 05h30 m’attend en gare de Nantes, direction Paris-Montparnasse.
Du genre prévoyante, je prends toujours une marge.

Hors de question que j’arrive en retard à cette réunion d’équipe prévue à 9h pétantes, à Nanterre Ville.

Je prends ma douche (ce qui n’est malheureusement pas le cas de plusieurs passagers du train, du métro et du RER qui vont m’approcher pendant les trois prochaines heures) et j’attrape mes sous-vêtements.

Je vois bien que deux crochets (sur trois) de mon soutien-gorge sont fébriles mais bon, j’ai peur d’être en retard, il faut encore que je dégivre la voiture … alors je fais confiance !

detail crochets abimes
Deux crochets soutien gorge

LE TRAJET !

Me voilà partie, j’arrive au parking Gare Nord (j’ai mes petites habitudes)
Je monte dans le train, je m’installe, je cale bien ma sacoche avec mon ordi et ma paperasse …
Mon téléphone est dans ma main prête à montrer mon billet de train numérique (oui, je suis moderne, ça m’arrive)

Arrêt à Angers, Sablé … on les fait toutes, bref !
On arrive à Paris et comme des milliers de personnes, je m’engouffre dans le métro.

J’arrive en speed au siège, après un petit périple métro-RER A bondé suivi d’une marche à pied qui fait du bien.

Je suis contente, sereine, tout va bien, je salue mes collègues parisiens …

Je suis même en avance ! J’arrive même avant certains autres membres de l’équipe (pourtant plus proches que moi, du lieu de travail)

Ça y est ! Toute l’équipe est arrivée. Mon directeur me dit : « Ça va Catherine ? La forme ? Je te fais arriver de bonne heure mais c’est important ! » Moi : « Pas de problème, c’est normal, je suis contente d’être là »

On s’installe, la réunion démarre, petit tour de table. Arrive mon tour et mon directeur se tourne vers son bureau, attrape une énorme chemise, se retourne et va pour me la tendre.

Je suis toujours confiante, tout va bien jusqu’à ce que je tende le bras pour prendre ce gros dossier que j’attrape à mon tour et là !

C’EST LE DRAME !

CLAC ! Je m’arrête net ! Je viens de comprendre que mon soutien-gorge vient de se faire la malle !

C’est la fin des haricots ! Je n’ai qu’une envie, me cacher. Certaine que mes coplègues (contraction de copains-collègues) ont tout compris, en voyant mon visage changer radicalement …

En fait, personne n’a rien vu ou soupçonné, j’ai passé une réunion horrible ! Pas la pire mais celle-ci était très inconfortable.

On se retrouve dans les toilettes, en top-less, en essayant tant bien que mal d’appuyer sur ce satané métal ! Reformer le crochet est ta priorité du moment ! La journée va être longue, très longue !

soutien gorge repare

Vous l’aurez compris, on peut très bien réparer ou faire réparer ses soutiens-gorge plutôt que de les laisser moisir au fond de son tiroir ou encore de les jeter.

Si vous ne savez pas faire et que vous n’êtes pas loin, appelez-moi ! Sinon, achetez des crochets, munissez-vous d’un découd-vite, d’une paire de ciseaux, d’une aiguille et du fil (en double c’est mieux) et mettez-vous au travail !

Profitez-en pour couper tous les petits fils disgracieux qui sortent de votre lingerie pour le retrouver comme au premier jour.